L’idée du personnage

Le personnage n’a pas à devenir vrai. Il est juste faux. Il n’y a rien à faire avec lui. On ne cherche pas à nettoyer une tache lorsque l’on s’aperçoit que c’est une ombre. On se dit “ce n’est qu’une ombre“ et l’on passe à autre chose.
Le personnage n’est qu’une idée, qu’une projection. Il n’a jamais été vrai. Pourquoi cherchons-nous à tenir ce rôle ? Aurions-nous peur de n’être rien sans lui ? Pourtant, c’est lorsque nous sommes identifiés à son jeu qu’alors, nous devenons l’ombre de nous-mêmes !

Partager :